Découvrez les fondamentaux de la thérapie laser

La thérapie laser permet de réduire l’inflammation en jouant sur les longueurs d’onde, la puissance et les fréquences.

Les longueurs d’onde

Trois composants des tissus absorbent la lumière:

  1. l’eau ;
  2. l’hémoglobine ;
  3. et la mélanine ;

Les courbes d’absorption varient en fonction des longueurs d’onde émises par la lumière. Les radiations de certaines longueurs d’onde auront le plus gros impact dans le changement de l’état du métabolisme cellulaire :

  •     660nm : cette longueur d’onde est la mieux absorbée par la mélanine et assure un fort rayonnement dans la zone superficielle.
  •     800nm : entraîne l’augmentation de la production d’ATP.
  •     905nm : cette longueur d’onde favorise la libération de l’oxygène.
  •     970nm:  Cette action stimule la micro circulation local et augmente l’apport d’oxygène.

La puissance

Au fur et à mesure que la longueur d’onde pénètre sous la peau, on observe une perte de puissance car le corps est constitué d’eau.

A puissance égale, plus le tube contient de l’eau plus la puissance réceptionnée, après le passage du faisceau laser par l’eau, diminue.

Il faut donc assez de puissance pour agir en profondeur dans les différents tissus.

La fréquence

Les différentes fréquences utilisées favorisent la bio stimulation cellulaire.

  •     Muscle lisse = vasomotricité de l’ensemble des vaisseaux
  •     Leucocytes = cellules du système immunitaire
  •     Endothélium = Paroi sanguine = Echanges avec le milieu intérieur
  •     Ostéoblastes = Fabrication de collagène

Si la fréquence est identique pendant le traitement, le corps s’adapte.

La variation de fréquence pendant les phases de programmation permet stimuler l’ensemble des tissus et évite l’accoutumance à une fréquence pour que la bio stimulation soit optimale.